Accueil » Pourquoi le livre Avant toi de Jojo Moyes est si incroyable ?

Pourquoi le livre Avant toi de Jojo Moyes est si incroyable ?

par Murielle Kannayi
0 commentaire 18 minutes de lecture
ma chronique complète du livre avant toi jojo moyes

Le sujet du jour (comme précisé dans le titre) : le livre Avant toi de Jojo Moyes. C’est un gros morceau que j’attaque, alors je vais tâcher d’être la plus concise et surtout la plus CONVAINCANTE possible.

J’ai lu Avant toi, le premier tome de la trilogie, car non, ce n’est pas un one shot, il y a plusieurs années maintenant. J’avoue ne plus savoir quand exactement. Ma dernière relecture, quant à elle, est nettement plus récente.

Malheureusement, moi, je n’ai pas commencé avec le livre, mais plutôt avec le film Avant toi. Et j’avais été si marquée que je me suis fait cette réflexion : si le film peut me mettre dans un tel état, alors le livre Avant toi devait être FORCÉMENT EXCEPTIONNEL. Et je n’avais pas tort. Comment l’avoir quand on sait que le livre est toujours mieux que le film.

Ma mission du jour : vous convaincre de lire cette pépite, et si jamais vous hésitez, commencer au moins par le film qui n’est pas si mal. Même s’il y a 2-3 trucs qui manquent. Et si vous avez déjà le film, ce sera l’occasion de vous montrer pourquoi le livre Avant toi de Jojo Moyes est un incontournable. On y va ?

5 raisons de lire le livre Avant toi de jojo moyes

5 raisons de lire le livre Avant toi de Jojo Moyes

Commençons sans perdre plus de temps.

Une histoire émotionnellement captivante

Will a une vie à 100 à l’heure. Il adore les activités très… dangereuses, je dirai. Mais bon, moi, j’ai peur du vide de base. Will est donc dans tout ce qui est saut en parachute, voyage en pleine mer et autres sports extrêmes. Il aime la vie et sait très bien en profiter.

Malheureusement, un “banal” accident de la route un jour de pluie, alors qu’il ne conduisait même pas et attendait juste un taxi (l’ironie de la vie), le rend à jamais tétraplégique.

Donc ça, c’est le plot de base. Et ne vous en faites pas. Ce n’est pas un spoiler. C’est dit dans le résumé du livre et montré dans les premières minutes du film.

Le fameux plot de base m’a ainsi pris aux tripes dès le début de ma lecture. Je ne pouvais pas revenir en arrière puis espérer lire autre chose. C’était acté. Et tout le long du livre Avant toi de Jojo Moyes, que dis-je, de ce chef-d’œuvre, je n’ai pu m’en défaire.

Que va-t-il se passer ? Pourquoi Will ? Pourquoi Lou ? Pourquoi cette tournure ? Pourquoi ?

Des personnages profondément humains et attachants

Lou est une femme solaire. Le simple fait de penser à elle me fait déjà sourire. Le personnage a été incarné par la talentueuse Emilia Clarke dans le film, et pour avoir lu le livre, je confirme que son jeu était sublime.

Lou (le personnage donc) semble vivre dans sa réalité. Un sens de la mode très particulier, un optimisme presque affolant et des rêves qu’elle n’ose pas matérialiser.
On suppose facilement qu’elle s’est accoutumée à cette vie bien trop fade pour elle, mais à bien y voir, elle a juste décidé de se sacrifier pour le bonheur des siens.

Elle a le contact très facile, un sourire éblouissant et une perspective de la vie, ma foi très intéressante.

Le personnage de Lou a très clairement porté cette histoire, car on ne pouvait pas trop compter sur Will qui était plutôt taciturne. Heureusement, ce n’est qu’au début.

Dans cette histoire, on va donc suivre deux humains aux mondes complètement opposés. Coté trope, je ne pense pas que ce soit vraiment un ennemis to lovers, on va alors rester sur le bon vieux “les opposés s’attirent”.

Au fil des pages, on va bien sûr nous en présenter d’autres : l’entourage éclectique de Lou et les parents de Will. Une mère qui veut redonner à son fils le goût de la vie et un père… qui s’en fout ? Je sais pas. Il n’était pas très loquace le bougre.

Une chose que j’ai énormément appréciée, et qui je pense fait aussi la richesse d’Avant toi de Jojo Moyes, est la complexité des personnages. Il n’y en avait pas de linéaire, juste posé là. Qu’il s’agisse des deux protagonistes ou des personnages secondaires, il est possible de disserter pendant de longues heures sur chacun d’eux.

On a donc assez de relief, de nuance sans tout de même que cela fasse bateau ou tiré par les cheveux. Et c’était très bien amené à chaque fois, à tel point que même si vous aviez envie d’en détester certains, vous leur trouveriez quand même des circonstances atténuantes. Parce que c’est la vie et qu’il n’y a pas que du blanc, du noir et des nuances de gris.

Des thématiques uniques avec des angles de développement originaux

Pour rappel, j’ai commencé Avant toi avec le film et après une bonne demi-heure de visionnage, je pensais déjà connaître la fin. Après tout, dans les romances, on nous sert beaucoup le “et ils vécurent heureux et eurent beaucoup” d’enfants. Mais ce n’est pas le cas ici. Et le temps de la surprise, j’étais déjà bien en larmes.

J’ai envie de dire heureusement que j’ai lu le livre, autrement, je serais passée à côté de nombreuses subtilités dans le développement des thématiques.

La thématique principale ici est simple au premier abord : le droit de choisir.

  • Se choisir soi ;
  • Choisir de tracer son propre chemin ;
  • Choisir de sortir des cases ;
  • Choisir une vie qui ne nous limite pas ;
  • Choisir de vivre ou de mourir

C’est quoi réellement choisir et qu’est-ce qu’implique de faire un choix ?

Le choix de Will est celui qui dénote le plus, et celui autour duquel le livre, il n’en demeure pas moins que chaque personnage en fait. Tous sauf Lou qui plutôt subit les choix des autres.

Sa sœur qui décide de reprendre ses études ? Super, mais elle va devoir réarranger sa vie pour s’occuper de son fils.
Son petit ami qui décide de participer à un marathon ? Elle va devoir renoncer à ses vacances déjà planifiées. Et ainsi de suite.

À côté du droit de choisir, se côtoient diverses thématiques super intéressantes déjà, mais dont le développement conquis davantage : la perception de la mort, le regard des autres, la vie.
C’est très large dit comme ça, mais promis, il n’y a rien de philosophique dans le livre Avant toi de Jojo Moyes. Toutefois, si vous êtes comme moi, vous ne vous empêcherez pas de réfléchir au sens de certaines situations.

Une nouvelle perspective sur la vie et les relations

Comme dit précédemment, Avant toi pousse énormément à aborder la vie sous un nouveau regard. On en arrive aisément à questionner l’acquis, son quotidien et ses relations. Est-on où on est parce qu’on l’a choisi ou subit-on juste la vie et le choix des autres ?

Je triche un peu, mais j’ai lu les deux tomes suivants de la trilogie : Après toi et Après tout. Permettez-moi un spoiler donc : il y a un happy end. Car oui, j’ai beau trouver les fins tristes émouvantes, rien ne vaut le câlin d’une fin heureuse.

Et dans chaque tome, on continue cette exploration de la vie. On va de ce fait suivre une Lou qui sort un peu plus de sa zone de confort, prends un plus de risques, mais plus que tout, une Lou qui se choisit.

Cette saga invite à reconsidérer pas mal de choses, et j’ai adoré. Tant suivre les tribulations de Lou que me poser des questions. Ce n’était pas toujours agréable (de vous à moi, qui aime questionner ses acquis ?) mais c’était toujours enrichissant.

Accessible à un large éventail de lecteurs

Bon. Le dernier argument si je ne vous ai toujours pas convaincu de lire la pépite qu’est le livre Avant toi de Jojo Moyes.

Le style d’écriture est très agréable ? Ne faites pas attention à ma dissertation philosophique, le livre se lit sans prise de tête. Mon côté très rationnel me pousse à rédiger une chronique 5 étoiles selon mes propres normes trop guindées, mais promis, vous passerez un superbe moment.

Je ne vous promets pas une lecture sans larmes, mais vous pourriez très bien lire sans vous fendre en deux. Il est très addictif, les persos super attachants et l’histoire très belle.

Pas de scènes olé olé, donc adapté pour tous les lecteurs, de grosses crises de rire garantie.

Pitié, lisez le livre Avant toi de Jojo Moyes !!! Ou regardez au moins le film.

5 moments inoubliables dans le livre avant toi

5 moments inoubliables dans le livre Avant toi

La mission est de vous donner envie sans trop en dire… dur.

La rencontre

La première rencontre de ces deux-là était juste hilarante. J’ai ri en regardant la scène et j’étais encore plus hilare en le lisant. PÉPITE, je vous dis. Bien loin des cœurs battants, des regards sulfureux ou autres. Le sarcasme de Will était on fleek ! Pauvre Lou, bien sûr, qui s’est pris la déferlante, mais voilà… j’étais déjà en train de rire.

Le cinéma

Voilà une seconde scène assez hilarante à cause du “manque de convenances” de Lou, mais qu’est-ce qu’on rigole ! Et Will sera tout à fait d’accord avec moi.

Naturellement, je vous épargne de plus de détails et vous laisse vivre la scène, que ce soit dans le livre (ce que je recommande +++, lisez Avant toi de Jojo Moyes) ou dans le film.

Le mariage

Non non. Ce n’est pas celui de Lou et Will. Mais plutôt de l’ex-fiancée de Will et de son nouveau compagnon qui était le (meilleur) ami de Will. Intense non ?

Quoi qu’il en soit, Will et Lou ont livré leur meilleure performance sur scène. C’était absolument magnifique, beau, touchant, triste et drôle à la fois ? Ah ouais, le cocktail d’émotions avait été très dosé à ce niveau. Quand on lit, les scènes décrites dans le livre Avant toi rendent encore la chose plus “deep“.

Je ne sais pas si j’ai pleuré à cette étape, mais y penser me rend triste, j’avoue. Une scène qui exprimait le “on s’en fout de tout, il n’y a que nous deux ce soir, profitons et faisons une folie !”. J’étais si émue de voir Will briller depuis tant de temps. Et la joie de Lou… quel bonheur cette femme !

Les vacances

Voilà un autre moment inoubliable dans Avant toi. Les vacances.

  • La belle plage ;
  • Le câlin ;
  • La pluie ;
  • La soirée plus que romantique ;

J’en dis trop ou pas ?

Le départ

Le moindre mot dit ici est un spoiler. Je vous laisse découvrir.

La lettre de Will

Et j’en rajoute un sixième parce pourquoi pas ?

La lettre de Will. Déchirante comme il faut. Elle marque la fin mais en meme temps un nouveau départ. Ca n’en reste pas moins un crève cœur.

10 citations touchantes dans le livre Avant toi de Jojo Moyes

Pour que vous ayez un petit aperçu de toute la philosophie que j’étayais plus haut, mais aussi du style d’écriture.

Je pensais à la chance que c’était de tomber amoureuse non pas d’un homme extraordinaire, mais de deux – et de votre veine s’ils vous aimaient tous les deux en retour. Je songeai à combien nous sommes modelés par les gens qui nous entourent, et par conséquent au soin qu’il faut mettre à les choisir. Et enfin, je me dis que, malgré tout, il fallait se résoudre à tous les perdre pour pouvoir se trouver vraiment soi-même.

Quand des êtres chers meurent jeunes, c’est un rappel permanent que rien ne doit être tenu pour acquis, qu’il est de notre devoir de profiter au maximum de ce que la vie nous donne.

J’avais un choix à faire. J’étais Louisa Clark de New York ou Louisa Clark de Stortflold. Ou bien, une autre version de Louisa Clark, radicalement différente, que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer. L’essentiel, c’était de ne pas laisser les autres choisir à ma place. De ne pas les laisser me clouer au fond d’une boîte comme un papillon naturalisé.

Dans notre rue, à partir du moment où aucun des vôtres n’a été condamné à des travaux d’intérêt général pour incivilités, on considère que vous venez d’une famille de « rupins ».

On n’a qu’une vie. C’est le devoir de chacun de la vivre aussi intensément que possible.

Jamais je n’avais imaginé que l’absence de travail pouvait provoquer la même sensation douloureuse que l’amputation d’un membre. Outre les craintes évidentes pour l’avenir et les fins de mois, le chômage avait le don de vous faire sentir inutile et de vous donner la désagréable impression de ne pas être à votre place.

Pourquoi faut-il toujours que les femmes reviennent sans cesse sur une situation jusqu’à ce qu’elle finisse par devenir un problème ?

On n’est d’aucune utilité à quelqu’un qui ne veut pas être aidé

Quand on se retrouve catapulté dans une nouvelle vie – ou du moins, poussé si fort contre celle de quelqu’un d’autre que c’est comme d’avoir le visage collé à sa fenêtre -, on finit par être obligé de reconsidérer sa propre image. Ou plus précisément, l’image de soi qu’on donne aux autres.

Et le meilleur extrait pour la fin :

Faut-il lire le livre Avant toi de Jojo Moyes ?

Nous sommes d’accord que cette question n’est que pure rhétorique. Oui. OUI. OUIIIII. Dispo juste ici.

J’envisage déjà une troisième relecture. Rédiger cette chronique a fait remonter de nombreux souvenirs que j’aimerais redécouvrir. Aussi, malgré son arrière gout triste, le livre est très réconfortant. Enfin, je trouve. Il a le don de me calmer et me faire rentrer dans une bulle vraiment toute tranquille. Et j’adore ce sentiment qui d’ailleurs s’accentue au fil des tomes.

Lire Avant toi de Jojo Moyes sera toujours un énorme OUi pour moi.

ma chronique complète du livre avant toi jojo moyes

En savoir plus sur Murielle Kannayi

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Voici une sélection que vous pourriez adorer !

Laisser un commentaire

logo murielle kannayi

un endroit à soi

© 2024 – Murielle Kannayi. Tous droits réservés.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, analyser le trafic et vous proposer des contenus pertinents. Accepter